Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-01-02T23:07:55+01:00

Nos valeurs et nos actions nous définissent.

Publié par Monjournal-intime

Le regard d'un enfant

 

A MEDITER  dans douceur du jour 1234771_3_ef37_la-madeleine-en-banlieue-de-lille-avait_c4281f9ad266259aa64def9696969238

Enfants en pauvreté

Enfants en pauvreté

 

Enfants en pauvreté

 

Mon père disait souvent à l'époque qu'il avait peur du monde dans lequel il vivait. Après que ma mère soit parti, il voulait constamment nous protéger ma petite sœur et moi. Il disait, faites attention, n'accordez pas facilement votre confiance, méfiez-vous des gens car rare sont ceux qui nous veulent du bien de nos jours. J'étais petite et j'avoue que je ne comprenais pas toujours ce qu'il voulait dire.

Il répétait que les gens de biens luttent dans un monde qui s’évertue à les rendre mauvais, égoïste, raciste, présomptueux... Il nous apprenait à être généreuses, à penser aux autres, à ceux qui n’ont pas eu la même chance que nous. Je me disais que moi, je ne serai jamais comme ça. Que j'aurai le cœur sur la main, et qu'à défaut d'être comme les autres, j'essaierai au moins de les comprendre.

Et maintenant que j'ai grandi, je comprends ce que mon père pensait. Je me dis parfois qu'il aurait honte de ce monde d'aujourd'hui, qu'il est sûrement mieux là où il est maintenant. Il aurait honte de voir ce que nous sommes devenus, la haine qui nous sépare et la bêtise qui nous laisse chacun de notre côté. Honte de voir que plus rien ne nous touche, ne nous blesse, que les catastrophes, la pauvreté, les douleurs des autres ne nous font plus rien. Honte de nous voir impassible face aux horreurs qui se  passent sous nos yeux chaque jour.

 

On se complaît dans notre quotidien et le monde qui tombe en ruine ne nous fait rien, tant que cela ne nous concerne pas. Les gens malheureux, ils faut les laisser là où ils sont, loin, oui qu'ils restent loin avec leur tristesse, leurs problèmes, faudrait quand même pas que ça nous contamine.

 

 

 

 

 

Mais moi j'aime penser qu'il reste encore une humanité au grand coeur. Que derrière la peur, la méchanceté, l'ignorance et l'intolérance, il y a encore des gens qui se battent envers et contre tous pour un monde meilleur. Qu'il existe derrière cette pénombre, des optimistes, des dévoués, des courageux qui ne perdent jamais de vue que c'est ensemble que nous sommes meilleurs.Ils ne font pas d'esclandres, ils se battent, s'accrochent en silence, ils donnent de leur temps et de leur coeur à ceux qui justement ont le coeur un peu trop abîmés par la vie

 

Il y a en chaque homme, une histoire, un vécu, une faille, de la tristesse, du bonheur, des souvenirs enfouis.. Nous avons tous connus des jours plus brillants que d'autres. Mais comment oublier consciemment tout ceux que la vie n'a pas épargnés ? Cette vie qui les a traînés dans la boue et qui ne cessent encore aujourd'hui de faire fondre leur coeur sous tant de problèmes et de peine..

Le malheur fait peur, il éloigne, on préfére toujours que ça arrive aux autres, mais les autres,oui les autres c'est nous.. Ils sont comme nous. 

 

 

Monjournal-intime

 

MERCI de respecter mon texte ! Il est STRICTEMENT INTERDIT de plagier ! 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog