Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-01-27T18:12:29+01:00

On a tous des choses dont on évite de parler.

Publié par Monjournal-intime

 

 

 

A mesure que je grandissais, l'écriture s'insinuait dans ma vie et dans mon coeur comme quelque chose dont je ne pouvais plus me passer.  J'écrivais n'importe où, n'importe quand. J'aimais particulièrement écrire sur les autres : un sourire, un regard, un mot, me donnait de l'inspiration. Afin de fuir le malheur qui s'était, sans aucun scrupule, installé chez moi, je partais de longues heures dans les rues avec pour seule compagnie mon petit journal et ma plume. J'aimais entendre les gens parler, rire, j'aimais observer la façon qu'il avaient de marcher plus ou moins vite, de courir, d'avoir l'air heureux ou bien de baisser les yeux. Ainsi j'essayais d'écrire la vie des autres en pensant qu'elle était toujours plus joyeuse et intéressante que la mienne.

 

Mais je me trompais totalement.

Il y a toujours plus triste que soi, et ça je l'ai appris plus tard. J'ai vu des enfants perdus, des hommes à terre sans personne qui ne prend la peine de les regarder, des mamans pleurer en secret, des amoureux qui se brisent : j'ai observé toutes sortes d'âmes en peine qui souffrent en silence. C'est comme ça que j'ai ouvert les yeux sur la vie que nous vivions tous. Et j'ai compris que l'on vit, ou plutôt on survit : on fait du mieux qu'on peut, mais au final nous connaissons tous les mauvais jours, ceux où la vie a décidé de nous faire mal. Nous sommes tous les mêmes, nous portons nos joies sur le coeur, et nos douleurs sur le dos et la seule différence c'est la façon dont nous faisons face aux épreuves : certains réussissent un peu mieux que d'autres...

 

 

texte entièrement personnel, interdit de plagier.

Monjournal-intime

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog