Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-20T21:48:31+02:00

C'est quand on est sur le point de tout perdre, qu'on réalise ce qui est le plus important.

Publié par Monjournal-intime

Je respire encore. 

Je sens mon cœur battre lentement. Suis-je parti ? 

J'ouvre doucement les yeux, la lumière m'éblouit. J'entends résonner des bribes de mots... Mais où suis-je ? Tout mon corps me fait souffrir, je ne sais pas ce qu'il se passe, j'ai peur. Je tente de calmer ma respiration. Réfléchis Nathan... Enfin j'entends quelqu'un me dire "vous êtes à l'hôpital, vous avez fait un accident, tout va bien se passer, on s'occupe de vous." Un accident ? J'ai beau tenter de toutes mes forces de me souvenir, rien ne me vient... C'est le néant.

Léo ? Où est Léo, mon fils ? Bien sûr personne ne m’entend, je n'arrive pas à sortir un son, je suis à bout de souffle. Je me souviens parfaitement de ça, j'étais avec Léo, je le préparais comme chaque matin pour aller à l'école. Aujourd'hui nous étions un peu plus en retard que d'habitude, je l'ai pressé... 
Léo, mon bébé, une peur panique m'envahit soudain. S’il lui était arrivé quelque chose, jamais je ne me le pardonnerai. Comme si elle lisait dans mes pensées, l'infirmière me dit que Léo va très bien. Soulagé.
On l'a tellement voulu ce bébé avec Sophia, ma femme. On a été baladé de déceptions en déceptions,
c'est jamais facile avec la vie, elle distribue les cartes comme ça lui chante. Et puis un jour, c'était la bonne, elle était enceinte, pour de vrai. Je ne me souviens pas avoir été aussi heureux de toute ma vie que le jour de la naissance de mon Léo, il ressemblait déjà tant à sa mère.
Allongé sur ce lit, je sens seulement des larmes rouler sur mes joues, j'dois pas être beau à voir. Je pense tellement fort à eux que j'ai l'impression qu'ils sont là tout près de moi.

 

C'est fou comme pendant ces instants où la vie fait pause, ces courts instants où tout bascule, où on se dit ça y est c'est l'heure, tout est fini : c'est là qu'on pense à ceux qu'on aime le plus au monde.
Je regrette toutes ces fois où j'ai fait le con, je songe à toutes ces choses que je ne pourrai plus partager avec mes deux anges. Je ne pourrai plus jamais sentir le parfum à la vanille de ma Sophia, rire d'elle parce qu'elle met un temps fou à choisir les vêtements qu'elle portera le lendemain, surtout je ne pourrai plus lui dire combien je suis amoureux d'elle encore aujourd'hui. Je ne pourrai jamais apprendre à mon fils à faire du vélo, à jouer au foot, jamais je ne serai là pour ses premiers devoirs, ses premiers amours. C'est hors de question. Je vais me battre de tout mon cœur pour eux. Parce que quand on aime quelqu'un, on ne le laisse pas tomber.

La vie gagne souvent c'est vrai, elle fait ce qu'elle veut de vous, mais parfois c'est vous qui l'emportez. Et cette fois, c'est moi qui vais gagner la partie.

 

© titre et texte perso, interdit de plagier.

Monjournal-intime

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog