Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-08-31T21:18:45+02:00

On ne se connaît jamais vraiment.

Publié par Monjournal-intime

Je souris en suivant du regard mes pieds qui se balancent, ça m'amuse car ils ne touchent pas le sol. Assise dans ce grand restaurant, je n'ai qu'une envie c'est de partir. Je sais que mon père ne m'a pas emmené ici par hasard, chez nous les hasards ça n'existe pas beaucoup. Je mange mes frites sans goût en l'ignorant, je fuis autant que je peux son regard. Je sais que dans cette famille tout le monde me voit comme la gamine qui ne comprend rien mais moi j'ai la sensation d'avoir au contraire un tour d'avance sur eux. Ils ont tous un sérieux problème et j'ai peur d'en avoir hérité aussi. Y'a pas d'amour dans notre maison, ni nulle part où l'on se trouve d'ailleurs. Mes parents ne s'aiment pas, et ça n'importe qui peut le voir. Enfin je crois surtout que c'est mon père qui ne nous aime pas... Il m'a emmené dans ce restaurant en pensant que j'aime cet endroit, il se trompe. Je ne l'ai jamais aimé. Mais comment pourrait-il le savoir ? Il ne s'est jamais réellement intéressé à moi. Il n'a jamais su le nom de mes professeurs, il ne sait pas qui est ma meilleure amie, il ne sait pas ce que j'aime faire et quel est mon film préféré. Il ne sait rien de moi mais il prétend tout le contraire. Il me tient la main dans la rue et m'appelle ma petite fille chérie fièrement devant les gens. Je ne compte pas combien de fois j'ai imaginé lui donner un grand coup dans le pied et partir en courant le plus vite possible. 
Mais retour à la réalité. 
Il est bien là en face de moi, il n'a encore rien avalé, il joue avec sa nourriture depuis un long moment. Une petite boule de peur grandit dans mon ventre. Que va-t-il m'avouer ? Maman est malade ? Il s'en va ? Oh, tu peux partir, ai-je envie de dire. T'es déjà plus là depuis longtemps. D'ailleurs t'as jamais été là.
Je lui fais un faux sourire de petite enfant sage pour qu'il crache enfin le morceau. 

Je l'entends reprendre sa respiration, et puis il se lance d'un coup : "alors voilà ta mère ne voulait pas qu'on te le dise maintenant mais je pense que t'es assez grande pour le savoir. J'ai réfléchis à plusieurs façons de tourner ça mais je te dois la simple vérité. Tu avais 2 ans quand on t'a été adopté, on n'est pas tes vrais parents, ta vraie mère ne pouvait plus s'occuper de toi parce que...hum...parce qu'elle allait en prison...Et ton père, lui…hum..."

Je ne le laisse pas finir, cette fois je m'enfuis vraiment en courant.
La porte du restaurant claque derrière moi.
Je cours le plus vite possible en bousculant les gens.

Je ne respire plus comme si la vie aspirait tout l'air autour de moi.

 

© texte et titre persos, interdit de plagier.

Monjournal-intime

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog