Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-11-10T21:41:24+01:00

Quand on perd sa mère, on perd le pilier de sa vie sur lequel on s'est toujours construit.

Publié par Monjournal-intime

Je glisse mes doigts glacés dans mes poches et fonce tête baissée sans même savoir où je vais. Je vais marcher comme ça toute la nuit. Si j'étais resté là-bas, je sais que j'aurais faire une connerie. Je vois des sourires faux tout autour de moi, j'entends des "je suis là si t'as besoin" en constatant que personne n'est vraiment là. Ca me donne envie de vomir. Je ne veux que toi, maman. Le monde continue de tourner tranquillement, alors que le mien s'est effondré. Je pense à toi de tout mon cœur, une tristesse infinie envahit ma poitrine. Je me revois gamine assise sur tes genoux, tu peinais à me calmer, j'étais une gamine difficile et en grandissant ça ne s'est pas arrangé. Je t'ai mené la vie dure parce que je n'étais pas bien dans mes pompes. Tu aurais pu me tourner le dos, pourtant tu n'étais jamais loin de moi, toujours prête à me retenir si je tombais. Tu étais là quoi qu'il arrive, quoi que je fasse, tu me pardonnais maman.. Je sais que cette colère que je ressens envers les autres, cache celle que j'ai envers moi-même. Une haine profonde envers moi et seulement moi. Si aujourd'hui je pleure ton départ, si je regrette toutes les conneries que j'ai pu faire, toutes les larmes que j'ai pu te faire couler, toute cette peine, ce n'est que de ma faute. Je n'avais pas conscience que la vie ne prévient jamais, tout peut basculer en un instant, je te croyais immortelle maman, et j'ai eu tort. La maladie est arrivée d'un coup dans nos vies et depuis je ne respire plus. J'ai bien tenté d'y faire face, mais même affaiblie tu étais plus forte que moi. Je retenais mes larmes devant toi maman, mais tu savais au fond combien j'avais mal. Je n'ai jamais pu te mentir dans les yeux. La vie sans toi me fait tellement peur, je n'aurais pas le courage d'affronter la suite. Je ne vais pas y arriver... Pourtant je n'ai pas le choix. Je t'ai tellement déçue, je vais tenter pour une fois de te rendre fière.
Tu me manques déjà terriblement fort...
 
© titre et texte persos

Voir les commentaires

commentaires

Louise 12/11/2016 00:20

C'est magnifique ! *.* tu écris tellement bien !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog